14 millions de cris à voir dans l’espoir de ne plus les entendre

Au lendemain de ce week-end printanier fleurant bon l’insouciance et mettant la femme en lumière, je me réveille douchée par une eau froide, glaçante et noire.

Nous en sommes en 2014 et les mariages forcés sont toujours d’actualité et surtout l’actualité de petites voire de toutes petites filles.

14 millions de jeunes filles, d’enfants qui ne sont pas des femmes et que l’on marie de force.

Révoltant, écoeurant, gerbant, leur réalité m’est inconcevable tant il me semble inhumain que des parents se soucient aussi peu de leur enfant ou que des hommes mûrs trouvent encore normal de se marier avec des enfants.

Alors oui, c’est souvent une réalité qui semble lointaine, irréelle, car ça n’arrive pas en occident, dans nos pays, dans nos familles franco-françaises … (en France c’est 70 000 jeunes filles qui seraient concernées)

Alors regardez la vidéo de Lisa Azuelos (réalisatrice de LOL), vous sentirez-vous plus sensibilisé maintenant que l’insoutenable revêt les codes de la famille bourgeoise française ?

 

 

Exclu-decouvrez-Julie-Gayet-dans-le-court-metrage-de-Liza-Azuelos_visuel_article2

Vidéo

One Comment

  1. MIckaël says:

    5 avril 2014 at 10 h 47 min

    Chère Mawiode,

    ta révolte au sujet des mariages forcés est bien légitime.

    Mais malheureusement, ce film ne montre pas la réalité. C’est un film de propagande et d’appel à la haine.

    Il ne met pas en scène les gens véritablement responsables, et donc les exonère de leurs crimes. Or la réalité, c’est que le mariage forcé de petites filles n’est pratiqué QUE dans les milieux musulmans et/ou africains. Il n’y a aucune exception. Ce n’est évidemment pas par hasard, il y a des raisons culturelles et religieuses à cela; les occulter revient à passer complètement à côté du problème, et donc, à mentir sciemment.

    Il présente au contraire dans le rôle des coupables des « bourgeois » de culture chrétienne (ce qu’indique la croix qui apparait à la seconde 36), dont on sait que jamais ils ne pratiquent le mariage forcé, eux.

    Il ne s’agit donc pas du tout d’une « transposition » pour nous aider à « comprendre », comme si une telle transposition était nécessaire, mais d’une nouvelle attaque du pouvoir socialiste (Julie Gayet) contre ses victimes: les chrétiens, ou les français de culture chrétienne, par l’usage de l’appel à la haine contre eux, pour des crimes que justement ils sont les seuls à ne pas commettre.

    Pourquoi ne pas montrer la vraie réalité, en montrant un mariage forcé dans une famille musulmane? Aurait-on peur de froisser ceux que l’on veut dénoncer? Quelle hypocrisie, quelle lâcheté!

    Que penserais-tu d’un film qui pour dénoncer l’esclavage, mettrait en scène des noirs esclavagistes fouettant des femmes blanches? Penses-tu que ce serait toléré dans notre beau pays?
    Ou bien des femmes battant des hommes pour dénoncer la violence faite au femmes?
    Ou bien des juifs torturant des enfants blondinets pour dénoncer le fascisme?

    C’est la même chose. Mais quand il s’agit de cracher une fois de plus, gratuitement, sur les familles chrétiennes ou traditionnelles, là on trouve ça normal, parce qu’on nous a forcé à en avoir l’habitude. Parce que cette minorité-là est sans défense.

    C’est tout simplement, comme tu le dis « révoltant, écoeurant, gerbant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *